La Peugeot 208 part en Slovaquie, quel avenir pour l’usine de Poissy ?

La prochaine génération de la nouvelle citadine française sera exclusivement construite en Slovaquie, là où elle est déjà construite en partie. Le site de Poissy, lui, n’est pas menacé, mais les syndicats s’inquiètent de la baisse des volumes. Une étude est en cours pour déterminer s’il y a lieu de lui attribuer un nouveau modèle, dont la nature n’a pas été divulguée.

L’usine de Poissy va donc se retrouver avec la DS3, et un nouveau modèle (modèle qui avait été confirmé en 2017) qui doit être dévoilé fin septembre à Paris, et devrait selon toute vraisemblance être un SUV compact pour la marque DS. L’usine accueillera pour l’occasion la première plateforme électrifiée du groupe.

Les segments des petites voitures – A et B – subissent depuis plusieurs années un vaste mouvement de délocalisation. La Twingo de Renault est partie en Slovénie tandis que la prochaine Clio devrait voir la partie française de sa production encore diminuer par rapport à la génération précédente. Chez PSA, les petites Citroën C1 et Peugeot 108 sont assemblées en République tchèque tandis que la dernière génération de Citroën C3 a été délocalisée il y a quelques années en Slovaquie, alors que la génération précédente était produite à Aulnay-sous-Bois, puis à Poissy.

 

Les mouvements de délocalisations au sein de l’UE sont favorisés par les règles de libre circulation totale des marchandises au sein des pays membres inscrits au sein de l’article 63 du TFUE.  La France se retrouve ainsi en concurrence avec des pays à bas coût de main d’oeuvre et subit de ce fait la délocalisation de son industrie.

Une fois sortie de l’UE, la France pourra de nouveau défendre sa production locale en instaurant un protectionnisme intelligent.

 

 

Sources :

La Peugeot 208 part en Slovaquie, quel avenir pour l’usine de Poissy ?

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/la-peugeot-208-part-en-slovaquie-quel-avenir-pour-l-usine-de-poissy-789174.html

Peugeot 208 : la prochaine génération sera entièrement délocalisée en Slovaquie

https://www.capital.fr/economie-politique/la-prochaine-peugeot-208-sera-entierement-delocalisee-1305477

 

Laisser un commentaire