Magnanville : des agents de sécurité privés plutôt qu’une police municipale publique

L’article 106 du TFUE veut introduire la sacro sainte loi du marché dans tous les secteurs et cela inclut aussi les services de police et de sécurité.

Toujours avec les mêmes arguments fallacieux de coûts, certaines mairies   en viennent à vouloir confier les tâches de sécurité publique à des entreprises privées.

Le syndicat des policiers municipaux fait remarquer que le maire est le garant de la sécurité publique sur sa commune et que les agents de sécurité privés ont d’autres prérogatives et compétences, et ne peuvent en aucun cas assumer la sécurité publique.

Source : La Gazette en Yvelines (20 décembre)

Le Syndicat de défense des policiers municipaux (SDPM) annonce ce jeudi sur son site internet qu’il exercera un recours auprès du préfet pour obtenir plus de détails et éventuellement exiger, dans un second temps, le retrait de l’autorisation préfectorale. Il rappelle qu’il a déjà fait condamner une municipalité pour des faits similaires

Source : Temps Réel (21 décembre)

Laisser un commentaire