1er Janvier 2018 : Réforme du stationnement public

Le 1er Janvier 2018, l’État va abandonner la gestion des procès-verbaux de stationnement pour les confier aux communes.

Cela va entraîner des disparités importantes entre communes dans la gestion de la perception et le coût des contraventions.

S’engouffrant dans ce nouveau marché, des entreprises proposent de nouvelles technologies pour détecter et sanctionner les fraudeurs.

Encore un cadeau aux entreprises dans un domaine régalien, qui risque de coûter cher aux usagers.

Cette privatisation suit toujours la même philosophie de démantèlement des services publics imposée par l’article 106 du TFUE.

Exemple avec Mantes La Jolie :

L’amende forfaitaire passe de 17 à 25 euros. Tout un système complexe  est mis en place.

Source : ManteLaJolie.fr

 

Laisser un commentaire