Versailles : la colère monte contre la privatisation des cantines

Le département des Yvelines suit l’idéologie du tout privatisé imposée par l’UE via les Grandes Orientations de Politique Économiques (GOPE) aux dépens de l’intérêt des enfants. Les syndicats et parents d’élèves craignent l’abandon à terme des circuits courts et du bio.

Source : Le Parisien (7 décembre)