Bilan des 6 premiers mois de la présidence Macron

Mme De Vaucouleurs, députée de la 7ème circonscription des Yvelines a eu la gentillesse de nous donner une lettre d’information sur les 6 premier mois du gouvernement (voir ci dessous). J’ai cru bon de sortir moi aussi un bulletin d’information reprenant les mêmes thématiques

Le rayonnement de la France selon Macron

Le président Macron a contribué au rayonnement de la France et de son image en critiquant les Français à partir de la Roumanie puis de la Grèce. Les critiques faites à la Pologne depuis la Bulgarie ont sans aucun doute fait beaucoup pour augmenter le rayonnement de la France.

Les ordonnances sur la loi travail

Grâce aux ordonnances sur la loi travail, l’inutile débat démocratique à l’assemblée nationale a pu être évité. Les députés n’avaient de toute façon aucune possibilité de refuser ces contre-réformes sur le code du travail puisqu’elles nous sont imposées par les recommandations de la commission européenne (non élue) via les Grandes Orientations de Politique Économique (GOPÉ). Bien loin de choix démocratiques, il s’agit de politiques autoritaires venant de Bruxelles ou Francfort imposées à l’ensemble des pays européens quelle que soit l’opinion des peuples. L’argument de la création d’emploi suite à ces mesures est discutable. l’Italie qui a eu son Job Act il y a plus de 2 ans n’a pas constaté d’effet notable sur l’emploi. Le manque de régulation peut aussi être contre-productif. Par exemple, Tupperware a décidé de fermer son site français plutôt que Belge car il est devenu moins coûteux de licencier en France qu’en Belgique.
 

Hausse du pouvoir d’achat

La hausse du pouvoir d’achat par le transfert des cotisations sociales vers la CSG ne va concerner que les actifs. Les retraités verront eux leur pouvoir d’achat diminuer. Autre détail d’importance, la baisse des cotisations se fera fin 2018 alors que la hausse de la CSG se fera en début d’année.

Suppression de taxe d’habitation

La suppression de taxe d’habitation va être compensée par d’autres impôts ( CSG,…) puisque les dotations de l’état aux communes doit couvrir le manque à gagner. Certains paieront moins alors que d’autres paieront plus. Le principal problème de cette mesure vient du fait qu’une grande partie du financement des communes est ainsi réduit et que l’on peut donc s’attendre à des hausses sur la taxe foncière. Cette mesure est loin de recueillir une opinion favorable auprès des élus locaux.

La fin du RSI

Le calendrier prévu pour la fin du RSI est inquiétant. Une telle précipitation a de fortes chances de provoquer de nouveaux dysfonctionnements.

Éducation

Le dédoublement des classes de CP s’est fait sans aucun poste supplémentaire. La mesure a donc consisté à déshabiller Paul pour habiller Jacques et donc au détriment des autres classes de primaire. Je reconnais et félicite cependant l’admirable travail du ministre de l’éducation : Jean Michel Blanquer.

Logement

La politique pour faire baisser la précarité du logement a consisté a faire des coupes dans les aides au logement.

Allocation adulte handicapé

L’allocation adulte handicapé a certes été revalorisée mais la prime d’activité des travailleurs pensionnés a été supprimée.

Loi sécurité

Avec la loi sur la sécurité, nous sommes entré dans un état d’urgence permanent. Les alertes d’Amnesty et de l’ONU sur la perte de nos libertés n’ont pas été entendues.
Et voilà la lettre d’information de Mme Vaucouleurs.

Laisser un commentaire